Ibra est de retour, le PSG repasse devant l'OM

Ibra est de retour, le PSG repasse devant l'OM

Photo Icon Sport

Grâce à un magnifique doublé de Zlatan Ibrahimovic, le PSG a difficilement battu Nantes ce samedi (2-1) alors que certains faits de match auraient pu coûter cher aux Parisiens. Le club de la capitale reprend donc provisoirement la tête du championnat.

Soyez-en sûrs, le talon de Zlatan Ibrahimovic va beaucoup mieux, et heureusement pour le Paris Saint-Germain… Car les Parisiens auraient certainement eu du mal à battre Nantes ce samedi sans le Suédois qui, à l’image de ses partenaires, a eu besoin d’un bon quart d’heure pour entrer dans son match. En effet, ce sont les Canaris qui faisaient bien meilleure impression grâce à un gros pressing, mais aussi en raison du déchet technique parisien. Illustration avec la perte de balle d’Ibra qui débouchait sur le superbe but de Bedoya, qui ouvrait le score d’une belle frappe des 25 mètres dans la lucarne de Sirigu (1-0, 8e). 

Et l’addition aurait dû être plus lourde pour le PSG lorsque l’arbitre refusait le but de Djilobodji sur un coup-franc de Veretout, pour une faute contestable de Vizacarrondo (11e). Peut-être le tournant du match, d’autant que ce coup-franc avait été provoqué par une énorme faute d’anti-jeu de Verratti sur un contre mené par Nkoudou. Le rouge n’aurait pas été un scandale… Qu’importe, le PSG entrait enfin dans la partie et obligeait les Canaris à rester devant leur surface. Conséquence à la 34e minute : Lucas centrait à ras de terre pour Ibra qui s’arrachait pour devancer Vizacarrondo et pousser le ballon au fond des filets (1-1). Nantes disparaissait peu à peu du match, et Thiago Silva passait tout près de donner l’avantage au PSG juste avant la pause mais sa tête puissante était repoussée par Riou.

Ce n’était que partie remise puisqu’au retour des vestiaires, on le sentait venir, Zlatan Ibrahimovic se concentrait pour frapper un coup franc légèrement désaxé à droite aux 25 mètres. Et boum ! Pleine lucarne côté ouvert (2-1, 48e) ! De quoi assommer le match et les Canaris, qui auraient pu en prendre un troisième si Lucas, Lavezzi et Digne s’étaient montrés plus réalistes. Timide réaction côté nantais, trop peu pour revenir au score. Le PSG reprend donc la tête du championnat avec deux points d’avance sur l’OM et reste la seule équipe d’Europe invaincue cette saison. 

Share