Ibra, Cavani, Lavezzi... Le PSG peut mettre son attaque à la poubelle

Ibra, Cavani, Lavezzi... Le PSG peut mettre son attaque à la poubelle

Photo Icon Sport

Malgré l’absence de Thiago Motta (blessé) ainsi que les suspensions de Marco Verratti et Zlatan Ibrahimovic, le Paris Saint-Germain semblait tout de même en mesure de gêner le FC Barcelone mercredi en Ligue des champions (3-1 pour les Blaugrana). D’où la pluie de critiques qui s’abat sur le club de la capitale. Et les commentaires vont parfois très loin à l’image de l’analyse de Dominique Grimault, qui se demande si le champion de France ne connaît pas la fin d’un cycle.

« Les absences ont considérablement amoindri ce PSG mais on s’attendait à ce qu’il joue autrement. Avec un état d’esprit, un pressing qui n’a jamais existé. Dès les premières minutes, le Barça a installé son jeu, a commenté le journaliste, ancien directeur des médias de l’OM, dans l’émission 100% Foot. Le paradoxe de cette équipe est qu’elle est sur trois tableaux et qu’elle peut réaliser un triplé national historique. Le PSG va gagner la Coupe de France, n’en déplaise aux Auxerrois. Deux chances sur trois pour que Paris soit devant Lyon à la fin du championnat. Mais on a la sensation que c’est une fin de cycle. Ça fait trois années que l’équipe échoue aux portes des demi-finales de la Ligue des champions. Ibrahimovic est vieillissant, le duo Cavani/Lavezzi est un double flop pour les recruteurs. On peut changer la moitié de cette équipe. Qui va diriger le PSG demain ? On ne sait toujours pas… » Quart de finaliste de la C1 après avoir éliminé Chelsea, toujours en course pour un triplé national, pas mal pour une équipe en fin de cycle…

Share