Clicky

Hoarau : «Le 4-0, c’était un accident»

Hoarau : «Le 4-0, c’était un accident»

L’attaquant parisien est impatient de retrouver Bordeaux mercredi en demi-finale de la Coupe de la Ligue, histoire de faire oublier le dernier déplacement en Gironde.

Sévèrement battu 4-0 en début d’année à Bordeaux, le PSG a depuis montré qu’il savait rebondir. Rebondir plus haut qu’espéré même puisque les Parisiens occupent désormais la troisième place du classement. Mais c’est sur une autre compétition que Guillaume Hoarau se concentre désormais, avec la réception de ces mêmes Girondins en demi-finale de la Coupe de la Ligue, mercredi. « C’est vrai que le 4-0 nous a fait mal. Nous avons cependant bien réagi après et démontré que c’était un accident. Le hasard fait que nous retrouvons Bordeaux sur notre chemin. Il ne faut pas oublier ce que nous avons subi là-bas et s’appuyer dessus pour rectifier le tir. Nous voulons aller en finale. Nous livrerons donc un vrai combat », a promis l’attaquant parisien, qui a également reconnu avoir connu beaucoup de difficulté face à la puissance physique des Bordelais. « Quand on ajoute Diarra devant la défense, il n’y a pas beaucoup de place. Il ne faut pas tomber dans le piège en allant chaque fois au contact. Je me suis fait bouger, ce n’est pas évident. Mais c’est ce genre d’opposition qui me fait progresser. A moi de faire marcher ma tête quand je ne prends pas le dessus physiquement », a expliqué l’actuel meilleur buteur de la Ligue 1.

Un statut qui ne l’autorise pas pour autant à revendiquer une place en équipe de France, et l’ancien havrais se montre même détaché par rapport à la liste, qui sera annoncée jeudi par Raymond Domenech. « Ça tombe mal, je regarderai « les Feux de l’amour » ! Quand je suis chez moi, j’essaie de couper avec le football. Je vais faire comme d’habitude et j’attendrai que mon téléphone sonne », explique avec humour Guillaume Hoarau.

Share
  • Aucun commentaire.