Fair-play financier : Le PSG puni jusqu'en 2019, Monaco en 2020 ?

Fair-play financier : Le PSG puni jusqu'en 2019, Monaco en 2020 ?

Photo Icon Sport

Le Paris Saint-Germain attendait des bonnes nouvelles en provenance de l’UEFA à l’occasion du comité exécutif prévu à la fin du mois de juin, mais les dernières nouvelles qui fuitent de l’instance européenne du football ne sont pas optimistes pour le club de la capitale. Et pour l’AS Monaco ce ne sera pas mieux, même si l’ASM n’avait de toute façon pas prévu de faire des grosses dépenses. Ce samedi, l’Equipe affirme en effet que le PSG n’ayant pas respecté les règles du fair-play financier dans le passé et ayant été sanctionné pour cela, il ne pourra pas être concerné par les nouvelles règles qui vont se mettre en place. Le Paris Saint-Germain pourrait même attendre 2019 pour profiter d’un « contrôle assoupli », tandis que l’AS Monaco devra de son côté patienter jusqu’en 2020. 

Tout le monde va pouvoir se lâcher un peu au mercato, pas le PSG et Monaco

L’UEFA va donc lâcher un peu les élastiques aux investisseurs qui présenteront un projet sur trois ou quatre ans, avec des chiffres concrets qui démontreront que ce rythme financier n’est pas illusoire et surtout que les clubs concernés seront en mesure de faire face aux échéances. Et même s’il est évident que le PSG et Monaco sont dans cette catégorie, le fait d’avoir franchi la ligne jaune serait rédhibitoire pour l’UEFA. Nul doute que Michel Platini va se faire de nouveaux amis au sein des clubs concernés, et notamment du Paris Saint-Germain où l’hypothèse d’une attaque juridique n’est pas totalement repoussée. 

Share