Et maintenant, le PSG a la LFP dans la poche accuse Lille

Et maintenant, le PSG a la LFP dans la poche accuse Lille

Photo Icon Sport

Vendredi soir, au moment où la LFP s’est penchée sur le geste de Zlatan Ibrahimovic sur Romain Hamouma lors du dernier ASSE-PSG, la décision de la commission de discipline a surpris beaucoup de monde. En effet, si la convocation du Suédois était attendue, l’avertissement reçu sur cette action n’a pas été pris en compte, levant ainsi sa suspension pour le match de ce mardi soir face à Lille. Du côté des Dogues, on l’a mauvaise, et son directeur général adjoint n’a pas manqué de s’étonner de cette façon de faire inédite selon lui. 

« Nous constatons que la procédure employée n’a jamais été utilisée. Établir un rapport complémentaire pour un troisième avertissement, c’est un peu étonnant. Si cela n’avait pas été Zlatan Ibrahimovic et le PSG, aurait-on procédé autrement ? La logique aurait été de faire appliquer sa suspension, quel que soit le résultat de l’enquête complémentaire. Maintenant, nous ne contestons pas la procédure. Elle est réglementaire », a déploré Frédéric Paquet dans les colonnes de L’Equipe. A Lille, on sait bien que, avec ou sans Zlatan Ibrahimovic, la donne est bien différente pour le PSG en vue de cette demi-finale de la Coupe de la Ligue. 

Share