« Dégoûter » ses supporters, le PSG prend le risque !

« Dégoûter » ses supporters, le PSG prend le risque !

Photo Icon Sport

Depuis la mise en application du plan Leproux, l’ancien président du Paris Saint-Germain à l’origine de la dissolution des kops, l’ambiance n’est plus la même au Parc des Princes. Ce qui pourrait finir par agacer les plus fidèles supporters.

« On aimerait avoir une grande ferveur au stade à l’image de l’équipe. On espère que les gens qui vont au stade ne soient pas seulement des spectateurs mais aussi des supporters. » En octobre dernier, Blaise Matuidi résumait parfaitement le problème au Parc des Princes, où les kops ne sont plus là pour animer les matchs. Résultat, les anciens ultras ont laissé leur place à des fans plus silencieux et prêts à accepter la hausse des tarifs. Un phénomène qui pourrait en faire fuir plus d’un.

« Si on continue à aller vers cette tendance du spectateur-client, les fervents supporters vont être dégoûtés, a prévenu l’économiste Pierre Rondeau sur Canal Supporters. Ils le sont déjà, je pense. Un supporter parisien va être content de voir son équipe gagner, d’avoir 20 points d’avance en championnat. Mais payer une place chère, avec un tarif qui augmente d’année en année pour aller dans un Parc ennuyeux, calme, dans lequel les gens vont siffler l’équipe si il y a 0-0 à la mi-temps, le supporter va se dire "autant que je reste chez moi devant la télévision". La ferveur dans le stade attire du monde. Une ambiance dans un stade, c’est comme une ambiance dans un concert. J’y vais aussi pour l’ambiance. Nous les premiers, on a été ébloui la première fois qu’on est entré dans le Parc des Princes. C’était une époque avec une véritable ambiance. Un enfant de 8 ans qui vient aujourd’hui au Parc, il va se dire "et alors ?". » Pas de quoi rassurer Matuidi et ses coéquipiers…

Share