Chelsea-PSG, Ibrahimovic c'est maintenant ou jamais

Chelsea-PSG, Ibrahimovic c'est maintenant ou jamais

Photo Icon Sport

Les motifs d’espoir sont nombreux pour le Paris Saint-Germain en vue de son huitième de finale retour de Ligue des champions contre Chelsea ce mercredi soir. Cette fois, les Parisiens savent qu’il faudra aller de l’avant, d’autant qu’ils pourront compter sur Zlatan Ibrahimovic qui leur avait tant manqué l’an dernier à Stamford Bridge. Le Suédois pourrait ainsi réussir là où Edinson Cavani avait échoué, ce que Bruno Roger-Petit attend avec impatience en tant qu'admirateur de l'Uruguayen.

« L’an passé, après le match retour de quart de finale de Ligue des champions, les commentateurs avaient accablé Cavani, coupable d’avoir raté une occasion. Cette année, on attend de voir, avec impatience, comment se comportera celui qui était le grand absent de l’an dernier : Zlatan Ibrahimovic. Ce match contre Chelsea est sans doute le plus important de la carrière d’Ibra. On le sait, l’avant-centre suédois n’a jamais réalisé la moindre performance de légende dans un match européen comptant pour une élimination directe, face à un adversaire de très haut niveau. S’il a gagné bien des titres nationaux, partout où il est passé, Pays-Bas, Italie, Espagne et France, il n’a pas remporté la moindre Coupe d’Europe. De ce point de vue, l’armoire aux trophées du suédois est vide. Pour un joueur de sa dimension, cela fait mauvais genre », a critiqué le journaliste sur son blog Le Figaro, avant de comparer ce rendez-vous européen aux matchs de Ligue 1.

« Ce ne sera pas Ruffier dans les buts de Chelsea, ou Cyprien en milieu de terrain, qui se dresseront sur la route de Zlatan, a-t-il prévenu. Face à lui, l’attaquant du PSG verra Terry, Cahill, Fabregas et autres Courtois. La classe européenne et mondiale, dressée pour gagner par Mourinho, tandis que Zlatan lui, est indifférent à ce que lui raconte Laurent Blanc, tout le monde le sait. Voilà pourquoi ce match contre Chelsea, à ce moment de la carrière d’Ibra, 33 ans déjà, est sans aucun doute l’heure de vérité. » 

Share