Cette dépense « à sept chiffres » dont le PSG a besoin pour grandir

Cette dépense « à sept chiffres » dont le PSG a besoin pour grandir

Photo Icon Sport

Le PSG, qui a littéralement changé de dimension depuis l’arrivée des Qataris à sa tête il y a quatre ans de cela, possède toutefois une particularité parmi les grands clubs européens dont il se serait bien passé. En effet, le site Internet du club de la capitale ne possède pas un nom de domaine en .com. Pas de chance pour les Franciliens, le nom PSG.com a été déposé dès 1990, soit bien avant qu’Internet ne devienne indispensable à toute communication. Pour la première fois en 25 ans, ce nom de domaine pourrait être vendu, son propriétaire, un américain vivant à Tokyo, a décidé de confier cette vente à Erwan Kina, avait récemment révélé Sportune.fr. Cet agent lyonnais spécialisé dans le marché du sport est chargé en exclusivité de mener la vente de PSG.com, comme il l’explique à Foot01.com. 

« PSG.com, en plus d’être un nom de domaine d’exception pour n’importe quelle entreprise s’appelant PSG, est un nom de domaine court donc rare, ce qui ne fait qu’évoluer sa valeur. PSG.com, c’était d’abord une surprise pour moi. Je passais en revue les sites officiels des plus grands clubs européens, et j’étais très surpris de voir que Paris n’était toujours pas propriétaire de son .com considérant leurs aspirations internationales et leur philosophie du « Dream Bigger ». PSG.com a été enregistré en 1990, ce qui est très très rare, il fait sans doute partie des 0,1% des domaines les plus âgés d’internet, et pour la première depuis 25 ans, une offre concrète est associée à ce domaine. Je suis devenu le représentant du propriétaire du domaine, et désormais, c’est dans l’intérêt de toutes les parties qu’il y ait une vente, et donc un accord qui satisfait tout le monde », explique Erwan Kina, qui donne la priorité aux dirigeants parisiens, mais n’exclut pas non plus d’autres sociétés désireuses d’acquérir ce nom de domaine. 

« J’ai relevé deux autres entreprises sérieuses qui s’appellent PSG et qui pourraient avoir le budget, mais étant donné que je suis en France, je privilégie pour l’instant la piste parisienne, et en tant que passionné de foot, ce serait un plaisir de discuter avec les représentants des champions de France », nous a confié ce « broker » des temps modernes, qui préfère que les indications du prix de vente restent d'ordre privé, mais classe définitivement le PSG.com avec une valeur « à sept chiffres », soit probablement plusieurs millions d’euros. Une grosse dépense possiblement en vue pour le PSG, surveillé de près sur le plan financier, mais qui sait aussi l’importance d’un tel achat dans son développement international. 

Share