Cavani, Di Maria, Lucas… Ce que Pierre Ménès reproche au PSG

Cavani, Di Maria, Lucas… Ce que Pierre Ménès reproche au PSG

Photo Icon Sport

Au terme d’un match pauvre en spectacle, le Paris Saint-Germain n’est pas parvenu à faire la différence mardi à Angers (0-0). La faute à son secteur offensif.

En attendant Rennes-Marseille ce jeudi soir (21h), on ne peut pas dire que cette 16e journée de Ligue 1 soit spectaculaire. A l’image du match nul entre Angers et le Paris Saint-Germain mardi, soit une confrontation entre une équipe ultra-défensive et une formation lâchée par son animation offensive. Autant dire que Pierre Ménès n’a pas apprécié.

« Le PSG a trouvé deux fois le poteau en début de match - par Cavani et Di Maria - et puis, comme ça ne marchait pas et qu’Angers restait gentiment à onze derrière, eh bien le champion en titre n’a pas insisté. Avec une telle avance, un 0-0 une fois de temps en temps, ça lui va. Le problème, c’est que ça a donné un spectacle absolument épouvantable, a critiqué le consultant sur son blog Canal+. Alors, il y a deux choses : c’est une belle performance qui conforte un classement très chouette pour un promu. En termes de football en revanche, on est proche du néant. A onze derrière, en espérant marquer sur coup de pied arrêté ou sur un contre - encore faudrait-il les négocier un peu mieux - le SCO n’a rien proposé. »

« Di Maria a tout raté »

Mais selon Pierre Ménès, si la partie s’est terminée sur un score nul et vierge, c’est aussi et surtout en raison de la performance du trio offensif aligné par Laurent Blanc. « Côté parisien, la seule chose qu’on puisse reprocher aux hommes de Blanc dans ce match, c’est l’indigence du trio offensif, entre un Di Maria qui a tout raté, un Lucas exaspérant et un Cavani égal à lui-même, a-t-il commenté. A l’arrivée, c’est une joie pour les Angevins et une péripétie sans intérêt pour les Parisiens, qui en plus rejouent dès vendredi, à Nice. » Un match qui s’annonce un peu plus passionnant.

Share