BRP sait que Dugarry n'aime pas le PSG, mais...

BRP sait que Dugarry n'aime pas le PSG, mais...

Photo Itele

Christophe Dugarry est monté au créneau lundi toute la journée pour défendre ses commentaires du match Monaco-PSG, le consultant de Canal+ ayant été au coeur d’une polémique très vive après la rencontre. Sur son blog, Bruno Roger-Petit, dont le coeur penche ouvertement vers le Paris Saint-Germain, estime qu’effectivement Christophe Dugarry n’aime pas réellement le club de la capitale, et que cela se sent dans ses propos à l’antenne. Mais BRP rappelle quand même que le champion du monde 98 a souvent des analyses justes, mais qu’il est seulement la cible à la mode des réseaux sociaux comme d’autres avant lui.

« C 'est entendu, Christophe Dugarry a une dent contre le PSG. Une grosse dent. Une molaire même. Durant tout le temps de la rencontre entre le club parisien et Monaco, le consultant de Canal Plus a dit tout le mal qu'il pensait du PSG et de son système, de ses joueurs et de leur entrain. le "PSG statique", ce fut, comme toujours, le refrain dugarrien de la soirée. Le tout au risque de l'injustice. A force de ne voir que les faiblesses du PSG, Dugarry n'a pas vu celles de Monaco, notamment l'incapacité de l'équipe de la Principauté à se créer de réelles occasions de but. Bien évidemment, cette monomanie Dugarry a valu au consultant vedette de Canal une petite volée de bois vert sur les réseaux sociaux. Après le Christian Jeanpierre bashing, le Dugarry bashing des soirs de matchs du PSG est en passe de devenir tendance. Après tout, pourquoi pas ? Le public adore commenter les commentateurs de sport. C'est une tradition française aussi vieille que la télé, de Thierry Roland à Nelson Monfort en passant par Lionel Chamoulaud... Dugarry récolte aussi les fruits de ses commentaires passionnés. Ainsi va le monde du sport et de la télé. Bref, quand bien même Dugarry est agaçant à force de ne voir que ce qui ne va pas au PSG, il a malgré tout souvent raison.. », fait remarquer Bruno Roger-Petit, dans une position plutôt courageuse, car elle ne va clairement pas dans le sens du vent.

Share