Blanc ne se sent pas prêt d'être viré au PSG

Blanc ne se sent pas prêt d'être viré au PSG

Photo Icon Sport

Sans avoir concédé la moindre défaite de la saison, Laurent Blanc était déjà contesté sur le banc de touche du PSG. Alors, après deux défaites en quatre jours, c’est forcément un amas de critiques qui s’abat sur l’entraineur parisien, qui doit tout de même sentir la pression monter. Surtout quand on sait que Nasser Al-Khelaïfi avait souhaité avoir assisté à « la dernière défaite de la saison », ce mercredi à Barcelone. Néanmoins, interrogé sur sa situation et la pression que pourraient mettre les dirigeants, Laurent Blanc a assuré être serein, tout en rappelant qu’il devait forcément enchainer les victoires quand il était à la tête du PSG. 

« Le soutien du club ? De mes dirigeants, oui, tout à fait. C’est surtout qu’il faudrait avoir, pas un soutien, mais une équipe, et ce soir s’il y avait eu une équipe du Paris Saint Germain, on aurait pu faire un résultat à Guingamp. C’est là qu’il faut avoir la quasi totalité du monde qui occupe le vestiaire du Paris saint Germain pour faire un bon résultat. On l’avait… Je suis sur qu’on l’a… Après il faut aller le chercher, et c’est là qu’en ce moment on est peut être un peu moins forts que l’année dernière. Moi je me sens très bien. Le seul problème c’est que quand on est entraineur, encore plus au PSG, il faut gagner. Donc quand on ne gagne pas, ça ne le fait pas », a reconnu sans ambiguïté un Laurent Blanc qui jouera tout de même gros mercredi en Coupe de la Ligue, à Ajaccio. 

Share