Blanc comprend l’amertume d’Aulas après PSG-OL

Blanc comprend l’amertume d’Aulas après PSG-OL

Photo Icon Sport

En annonçant que son club ferait l’impasse sur le déplacement au Parc des Princes, Jean-Michel Aulas avait fait une annonce assez déboussolante avant ce quart de finale de la Coupe de la Ligue.

Malgré cela, Lyon a présenté une équipe loin d’être ridicule, et a surtout su se mettre au niveau du PSG, s’inclinant 2-1 dans un match où le président lyonnais a noté plusieurs erreurs d’arbitrage en sa défaveur. Il y en a en tout cas une qui est flagrante, c’est le ballon sorti de l’aire de jeu et non signalé comme tel, qui a permis à Rabiot d’ouvrir le score. Déçu par cette erreur arbitrale, Jean-Michel Aulas a forcément haussé le ton, à la mi-temps dans le vestiaire de l’arbitre, et après le match auprès des médias, même s’il n’en a pas trop rajouté. Et Laurent Blanc a également fait dans la sobriété, reconnaissant qu’il aurait aussi mal vécu et mal réagi à un scénario de ce type si c’était tombé contre son équipe. 
 

« On serait à sa place, on aurait les mêmes sentiments. Les décisions arbitrales, favorables ou défavorables, je ne les commente pas, ça ne sert à rien. Un arbitre, il est comme un joueur ou un entraîneur, des fois il est bon, des fois il est moins bon », a expliqué l’entraineur parisien, qui reconnaît toutefois que sur ce coup-là, les Lyonnais peuvent se sentir clairement lésés par cette erreur assez incompréhensible. 

Share