Battre le PSG, même Dieu ne peut rien faire pour Auxerre

Battre le PSG, même Dieu ne peut rien faire pour Auxerre

Photo Icon Sport

Emblématique gardien de but de l’AJ Auxerre avec qui il a été champion de France en 1996 et remporté deux fois la Coupe de France, dont une fois face au PSG, Fabien Cool a été interrogé par France-Football sur la prochaine finale entre l’AJA et le Paris Saint-Germain. S’il estime que le club bourguignon aura une petite chance, celui qui est désormais responsable de l’école de foot d’Auxerre estime qu’il n’est pas utile d’en appeler à Dieu pour booster les chances de l’équipe de L2. Et s’il a parfois mis des cierges avant un match, Fabien Cool reconnaît avec malice que cela n’a pas souvent marché.

« Les trois équipes du Championnat qui ont battu Paris cette année n’ont pas été faire un pèlerinage à Lourdes avant ! Mais j’espère surtout qu’il n’y aura pas un fait de jeu comme lors de la finale de la Coupe de la Ligue (…) Sinon, j’espère qu’Auxerre va tenir afin de pourquoi pas les faire douter. Si le PSG ne gagne pas au bout d’une demi-heure, ils vont commencer à ne pas comprendre parce qu’ils ont en face d’eux une équipe de milieu de tableau de Ligue 2. Derrière, Puygrenier est capable de marquer un but de la tête contre n’importe qui sur coup de pied arrêté (…) À part jouer à 140% ce jour-là, et espérer que les autres ne soient qu’à 80… Je ne vais pas aller allumer un cierge, mais je vous avouerai quand même que sur des gros matches, je suis parfois passé dans des églises quand j'étais sur le terrain. Je ne le ferai pas pour ce match. Je les supporte vraiment, mais il ne faut pas non plus tout faire reposer sur le surnaturel. Et puis pour être objectif, ça n’a pas toujours fonctionné… », a confié avec le sourire l’ancien gardien de but de l’AJ Auxerre qui sera évidemment samedi soir au Stade de France pour assister à cette finale de Coupe de France.

Share