Barça, Bayern… Le PSG va trembler jusqu’au 14 décembre

Barça, Bayern… Le PSG va trembler jusqu’au 14 décembre

Photo Icon Sport

Vainqueur sur la pelouse du Shakhtar Donetsk mercredi (3-4), le Real Madrid a assuré sa première place du groupe A en Ligue des Champions. Du coup, le Paris Saint-Germain, deuxième, risque d’affronter un gros morceau dès les huitièmes de finale.

C’est confirmé, le Paris Saint-Germain finira bien deuxième de sa poule de Ligue des Champions. Un scénario que les Parisiens auraient aimé éviter afin de ne pas croiser la route du Bayern Munich ou du FC Barcelone, les deux épouvantails craints par Pascal Praud avant le tirage au sort.

« Le Real Madrid a gagné en Ukraine et selon toute vraisemblance terminera premier de son groupe. Par voie de conséquence, Paris sera deuxième et tremblera jusqu'au tirage au sort des 1/8e de finale le 14 décembre. Les premiers de chaque groupe sont protégés. Paris ne le sera pas. Barcelone ou le Bayern Munich viendront-ils dans la capitale en février ? De quoi regretter les occasions perdues du stade Santiago Bernarbeu le 3 novembre. Soyons clairs : le PSG est plus fort que la saison dernière. L'équipe dégage une maitrise, une sérénité qu'elle ne possédait pas l'an passé. Elle est plus efficace et elle joue mieux », a commenté le consultant sur son blog Yahoo.

« Paris un ton en-dessous du Barça »

« Après un début de saison durant lequel il a fallu ajuster des réglages (je pense au match à domicile contre Bordeaux ou au déplacement à Nantes), Paris est monté tranquillement en puissance. Il  existe une force collective et chacun semble concentré sur l'objectif de chaque sortie : gagner. (...) Mais il reste un ton en-dessous de Barcelone, a-t-il estimé. La démonstration que j'ai vue samedi des Catalans à Madrid ne laisse aucun doute. Sur une confrontation aller-retour, les chances de Paris seront minces. C'est le triste enseignement de ce mercredi flamboyant : le 14 décembre, il faudra avoir une sacrée veine au tirage. » A supposer que le Barça et le Bayern soient les seuls dangers pour le PSG…

Share