Balbir va déprimer les supporters du PSG

Balbir va déprimer les supporters du PSG

Photo Icon Sport

Les supporters du Paris Saint-Germain l’ont compris, chez les consultants l’heure n’est plus à l’optimisme concernant le club de la capitale. Et Denis Balbir ne va pas les rassurer dans sa dernière livraison pour Yahoo. Pour l’ancien journaliste de Canal+, le PSG est au bord du gouffre et une défaite contre le Barça pourrait être un coup fatal aux ambitions du club, mais également à Laurent Blanc.

« Les hommes de Laurent Blanc ont perdu du crédit depuis plusieurs semaines. Leur inconstance, leur condescendance comme à Amsterdam, les caprices d'Ibra, les erreurs d'un staff trop mou qui pénalise son propre camp en laissant une star diminuée sur le terrain face à Lyon, tous ces paramètres font de Paris une équipe actuellement moyenne en proie au doute, et surtout une équipe qui a perdu sa joie, sa force, son éclat, en même temps que le rayonnement d'Ibra s'est éteint comme une magnifique bougie en fin de vie placée sur la grande table du salon. Le match de ce mardi, encore face à Barcelone et dans d'autres circonstances avec le buteur suédois sur le flanc, peut devenir une nouvelle page dans le livre d'or du club ou le plonger encore un peu plus dans un épisode peu glorieux de sa nouvelle histoire. On ne va pas revenir sur tous les épisodes qui ont fait depuis que la machine s'enraye, de Laurent Blanc continuellement, le responsable unique de tous les maux de la terre, mais il est évident qu'un camouflet reçu ce soir par Sirigu et ses copains accentuerait la fracture qui existerait déjà entre certains cadres et l'ancien défenseur de l'Equipe de France qui compte au fil des weekends de moins en moins de partisans et de moins en moins d'avocats (…)  En fait aujourd'hui avant le match, le cœur des supporters balance entre crainte et espoir, mais plus la journée va passer, plus la nécessité de se ressouder autour du maillot sera forte et utile pour que la soirée se passe au mieux, qu'une résistance s'organise et que Paris ne plonge pas dans un nouveau cauchemar qui aurait des conséquences terribles sur le moral des joueurs. Le nul, la victoire, la défaite ? Dans l'état actuel des choses, Paris devra retrouver des couleurs qui faisaient sa force récemment, une joie de jouer, un plaisir qui a disparu des pieds et des visages du groupe. Sans cette adrénaline et cette passion, le football choisira son camp. Ce soir à 23 heures, on saura si Paris était taillé pour l'exploit ou l'abîme », écrit sur son blog Denis Balbir, lequel ne parait pas d’un optimisme démesuré pour le PSG. Il sera toutefois toujours temps de changer son fusil d’épaule si le Paris Saint-Germain s’impose ce mardi face au FC Barcelone.

Share