Balbir rigole des anti-Cavani, suivez son regard...

Balbir rigole des anti-Cavani, suivez son regard...

Photo Icon Sport

Edinson Cavani a souvent pris cher par de nombreux consultants, Pierre Ménès notamment, lequel n'a jamais caché ses doutes. Mais, à l’heure où l’attaquant uruguayen semble entamer une belle saison avec le Paris Saint-Germain, d’autres observateurs soulignent les performances de Cavani et ironisent de ceux qui l’ont taillé. Sur Yahoo, Denis Balbir se régale de tout cela, même s’il ne cite personne.

« A propos, j'aime lire certaines choses ou les entendre et les voir et je ne peux m'empêcher d'avoir un rictus en coin…. Oui une boulette de gardien, ça arrive. Deux dans un même match, est plus rare mais la preuve, ça arrive… Sauf que lorsque dans votre équipe vous avez Cavani, il est plus facile en perdant deux points chez soi, de se dire qu'on pourra à tout moment les rattraper. Oui Cavani, celui qui était bon pour la retraite, jeté aux orties tel un vaurien. La réponse est là et dure depuis un moment Edinson Cavani a inscrit 31 buts pour Paris la saison passée, 18 en championnat et 6 en Ligue des Champions. Il a aussi marqué hier, en l'absence d'Ibra, son premier Coup Franc direct depuis qu'il est au PSG. Cavani, 5 buts depuis le début de la saison, 4 en Ligue 1 et son deuxième doublé consécutif, une première depuis mars 2013, quand avec Naples il avait corrigé l'Atalanta et le Torino. Du coup, si le gardien de Paris a la tremblote, ce n'est pas le cas du buteur du club de la capitale. Enfin, comme dirait…“les mouches ont changé d'âne ! », écrit Denis Balbir, qui attend de voir ce que cela va donner sur la durée d’une saison.

Share