Balbir accuse Ibrahimovic d'être « un beau et cher radiateur en panne »

Balbir accuse Ibrahimovic d'être « un beau et cher radiateur en panne »

Photo Icon Sport

Personne ne peut contester l'importance prise par Zlatan Ibrahimovic dans la montée en puissance du Paris Saint-Germain sauce QSI. Mais pour Denis Balbir, si le meilleur buteur de l'histoire du PSG est forcément un talent à part, il n'a pas réellement la chaleur humaine qui pourrait faire de lui un énorme joueur dans la légende du club de la capitale. « Alors oui, Ibra est une belle addition de chiffres. Salaire. Primes. Buts marqués. Importance dans le jeu ? Là déjà , la joie décline. Bien sur, l'essentiel pour un footballeur, surtout dans cette position est d'empiler les buts, mais aussi d'être meilleur dans le jeu. Comme tous les ans, Ibra sera bien sur attendu au tournant en Ligue des Champions. Son duel au Parc et à Madrid avec Cristiano est alléchant. Pour certains d'ailleurs, les grands champions n'ont aucun côté sympathique. Si. Cela dépend juste d'un comportement, d'une époque, d'une envie d'être ou de ne pas être comme les autres. Ibra s'est toujours distingué par une personnalité forte. Un caractère fort. Dommage que contrairement à d'autres qui furent elles aussi de vraies stars, Ibra ne dégage qu'une chaleur d'un beau et cher radiateur en panne », regrette, sur Yahoo, Denis Balbir qui estime donc que Zlatan Ibrahimovic n'a pas une image aussi radieuse qu'un Pauleta, un Weah ou un Rai. Cela n'empêchera certainement pas Ibra de dormir...

Share