Aulas chatouille le PSG sur le thème de l'argent...

Aulas chatouille le PSG sur le thème de l'argent...

Photo Icon Sport

Cette saison, en plus du Paris Saint-Germain désormais abonné à la Ligue des champions, c’est l’Olympique Lyonnais qui jouera l’épreuve reine. Et pour Jean-Michel Aulas le retour de l’OL dans cette compétition n’est que la première étape d’une énorme montée en puissance financière de son club. Car le patron lyonnais a misé sur le long terme, conscient que quand on n’a pas de pétrole, ou de gaz, on doit avoir des idées. C'est ce qu'il explique ce mercredi dans Le Progrès, mettant au passage un petit coup de griffe au PSG.

« On est dans une économie durable. On va faire cette année entre 180 et 200ME de chiffre d’affaires. C’est à peu près acquis compte tenu des opérations qui sont en cours. Donc voilà, si on va en huitième de finale, l’épreuve nous rapportera entre 40 et 45ME, beaucoup plus que l’on pouvait l’imaginer à un moment donné. On va rentrer dans le Grand Stade dans moins de quatre mois. Les ressources vont être considérables. On rentre dans une nouvelle ère. Je voulais que l’on puisse se comparer aux autres clubs européens. Il y a toujours plus beau. C’est comme les bateaux, il y a toujours à côté de vous, un bateau plus grand et plus beau. Le PSG est plus grand et plus beau. Mais ceci étant, il n’a peut-être pas le même mérite pour arriver à construire sur une longue durée ce que nous sommes en train de faire… », fait remarquer le président de l’Olympique Lyonnais, qui n’a pas vu une montagne d’argent lui tomber dessus d’un seul coup. On ne peut toutefois pas reprocher au PSG d’avoir déniché un énorme actionnaire…

Share