Au PSG, Coman pense qu'il n'aurait jamais eu sa chance

Au PSG, Coman pense qu'il n'aurait jamais eu sa chance

Photo Icon Sport

Il est le petit nouveau du groupe pour les deux prochains matchs de l’équipe de France. Kingsley Coman, qui semblait être parti du PSG pour s’enterrer à la Juventus, a totalement rebondi à l’occasion de son prêt pour deux saisons au Bayern Munich. Désormais utilisé avec régularité par Pep Guardiola, l’attaquant français tire pour le moment son épingle du jeu chez un ténor européen, ce qu’il n’aurait pas pu faire à Paris. Interrogé lors du rassemblement des Bleus, Coman n’a pas tourné autour du pot. Pour celui qui a été l’un des symboles de l’exode des jeunes issus du centre de formation francilien, le club de la capitale ne donne clairement pas sa chance aux jeunes, contrairement au désir affiché de ses dirigeants de former le nouveau Messi. 

« J'avais mes raisons de quitter le PSG. Elles sont très longues mais, si j'étais resté, je ne sais pas si j'aurais autant appris. A Paris, j'étais considéré comme un petit jeune du centre de formation. Certes, c'est ce que j'étais. Mais j'avais aussi l'impression que, quoi que je fasse, je n'aurais pas eu la possibilité de gagner des places dans la hiérarchie. Peut-être avais-je tort de penser ainsi. Mais c'est ce que je ressentais. J'ai eu raison de quitter le PSG », a affirmé Kingsley Coman, qui a également précisé que son année en Italie avait été loin d’être inutile, notamment pour l’attaquant qu’il est. « Au PSG, on travaillait surtout la provocation avec le ballon. Pas beaucoup la tactique. En Italie, j'ai appris à me démarquer avant de recevoir le ballon », a fait savoir celui qui pourrait bien connaître sa première sélection contre l’Allemagne, championnat dans lequel il s’éclate désormais. 

Share