Anigo allume Di Maria au PSG

Anigo allume Di Maria au PSG

Photo Icon Sport

Annoncé comme proche de Troyes, José Anigo n'a pour l'instant pas repris du service en Ligue 1. Mais l'ancien entraîneur de l'OM, toujours salarié du club phocéen, est évidemment un observateur attentif de notre championnat de France. Et sur France-Football, où il a sa chronique, José Anigo avoue ne pas réellement être emballé par Angel Di Maria, le renfort du Paris Saint-Germain lors du dernier mercato. Pour l'ancien technicien de l'Olympique de Marseille, l'ailier argentin du PSG doit montrer beaucoup de plus de choses. 

« Angel Di Maria était annoncé comme le futur cador du PSG. Pour le moment, je trouve que nous sommes bien loin de la star que tout le monde attendait. L’arrivée d’Ibrahimovic avait tout de suite suscité un engouement énorme et l’attaquant suédois était parvenu à faire de cette équipe une équipe différente à chaque match. On sentait vraiment le poids de son talent et de sa classe peser sur les rencontres. Mais pour Di Maria ce n’est pas le cas ! Bien sûr, il est doué. Mais il n’a pas encore assez de régularité. Et je ne le vois pas faire des prestations de classe au point de survoler une rencontre, de rendre les Ibra, Cavani et consorts complètement transparents ou de changer le cours de grosses rencontres. Oui, il nous sort quelques passes décisives mais les phases de finition ne sont pas encore abouties. Il lui faudra faire le show contre des adversaires de gros calibre pour valider ce statut de star. Sinon son passage au PSG restera un échec et son immense transfert deviendra un immense regret. Attention, je ne dis pas qu'il est mauvais. Mais comme tous ces joueurs achetés une blinde, l’attente reste à la hauteur du transfert. Une star c’est un tout. Sur le terrain comme en dehors du terrain, elle doit avoir du charisme. L’Argentin a du talent mais très peu de charisme », écrit José Anigo, pas tendre avec l’ancien joueur du Real Madrid et de Manchester United, même s’il laisse encore un peu de temps à Angel Di Maria pour confirmer que le Paris Saint-Germain n’a pas cassé sa tirelire lors du dernier mercato pour rien.

Share