Al-Khelaïfi le bouffon, Laporte rectifie un petit peu

Al-Khelaïfi le bouffon, Laporte rectifie un petit peu

Photo Icon Sport

Visiblement outré par le comportement et les déclarations de Nasser Al-Khelaïfi après le match perdu par le PSG face au FC Barcelone, Bernard Laporte avait quelque peu pété les plombs sur RMC, expliquant que c’était peut-être le Qatarien qui devait prendre la porte, avant de parler de lui comme un « bouffon ». Des propos qui ont fait du bruit, le président du PSG étant rarement critiqué, et rarement décrit comme un pantin. C’est pourtant bien ce que l’ancien rugbyman a voulu dire, comme il s’en est expliqué ce vendredi, avant de nuancer sur le terme « bouffon », qu’il reconnaît avoir mal choisi. 

« Le terme que j'ai employé n'était pas approprié. Ce qui me désole, depuis un certain temps, c'est qu'on tape sur la tête de Laurent Blanc. Si le président lui-même commence à mettre en doute ses choix, ça va être compliqué. J'aurais aimé, simplement, un président plus solidaire. L'expression que j'ai employée, c'était pour dire que ce n'est pas lui qui va décider », a souligné Bernard Laporte, qui confirme tout de même ses propos sur le fait que Nasser Al-Khelaïfi n’a finalement pas beaucoup de pouvoir au PSG.

Share