Payer 300.000 euros un joueur, c'est étrange avoue Aulas

Payer 300.000 euros un joueur, c'est étrange avoue Aulas

Photo Icon Sport

Invité de RTL, Jean-Michel Aulas a été interrogé ce lundi sur le salaire de ses joueurs, lui qui en dehors de l’Olympique Lyonnais dirige une énorme société cotée en bourse. Précisant que ses employés n’étaient finalement pas si choqués que cela par ce que l’OL versait à ses jeunes joueurs, Jean-Michel Aulas a quand même reconnu qu’il était extrêmement vigilant avec cet aspect des choses, histoire que ses footballeurs ne perdent le sens des réalités.

Aulas tient à tout contrôler

« Si mes joueurs sont trop payés par rapport aux cadres de la Cegid ? Si vous interrogez les cadres supérieurs de ma société qui sont moins payés que les joueurs de foot et qu’eux vous disent qu’ils aimeraient voir Alexandre Lacazette Lacazette et Nabil Fekir rester encore à Lyon et qu’ils paieront très cher pour aller les voir, on pondère évidemment les choses. Bien sûr que c’est étrange que de faire un chèque de 300.000 euros à un gamin de 20 ans à la fin du mois, mon rôle est d’aller jusqu’au bout des négociations et de faire en sorte d’expliquer les choses. La contrepartie c’est d’expliquer, de vulgariser pour que ça ne devienne pas banal et qu'on ne tombe pas dans l’artificiel qui à un moment ou à un autre finit très mal », a prévenu Jean-Michel Aulas, conscient que la question des salaires est toujours un sujet sensible.

Share