Une pépite de l’OL n’est pas au niveau balance Fournier

Une pépite de l’OL n’est pas au niveau balance Fournier

Photo Icon Sport

Considéré depuis quelques mois déjà comme l’un des – nombreux – grands espoirs de la formation lyonnaise, Fares Bahlouli peine à se faire sa place au sein de la grande concurrence dans l’animation offensive de l’OL. Après une saison à 138 minutes de temps de jeu en Ligue 1, et surtout zéro minute depuis sa dernière titularisation au mois d’août 2013 (défaite face à Reims), le milieu offensif misait beaucoup sur une préparation estivale efficace pour convaincre Hubert Fournier. Encore raté puisque l’entraineur lyonnais n’a même pas pris le Franco-Algérien dans le groupe pour le déplacement à Copenhague, alors qu’il avait provoqué et inscrit un but sur pénalty face à Debrecen. Une décision que Fournier assume totalement, lui qui estime que Bahlouli n’est pas encore prêt pour le haut niveau. 

« Il était absent à Copenhague. C’était un choix. Mais Fares est né en 1995. Il a encore du temps. Il s’entraînera au quotidien avec nous. En espérant qu’il progresse, simplifie son jeu et prenne conscience de ses qualités et des choses qu’il a à parfaire. En tout cas, il est hors de question d’envisager un prêt ou un départ le concernant. Il doit encore travailler avec nous pour s’imprégner des exigences du très haut niveau », a expliqué Hubert Fournier à propos d’un joueur qui n’a que 19 ans, même s’il est désormais professionnel depuis plus d’un an. 

Share