Une banderole et Aulas se déchaine après OL-Bordeaux

Une banderole et Aulas se déchaine après OL-Bordeaux

Photo Icon Sport

La tension était palpable autour du Lyon – Bordeaux de ce mercredi soir. Ce match représentait en effet l’une des dernières chances de l’OL de croire encore au podium, dans un championnat où personne en dehors du PSG ne fait la différence, mais où les points perdus en route vont forcément finir par se payer. Et si la victoire 3-0 contre les Girondins fait un bien fou au classement et au moral, Jean-Michel Aulas était dans un état second après la rencontre. La faute à une banderole des supporters lyonnais largement diffusée dans les médias et sur les réseaux sociaux, et qui disait : « On a un grand stade, à quand une grande équipe ? ». Forcément interrogé après la rencontre sur ce message, le président lyonnais s’en est pris à tout le monde, des médias aux supporters en question. 

« Ce que je pense de la banderole ? C’est directement proportionnel aux journalistes, et à la qualité des questions qu’on pose. Voilà », a tout d’abord répondu le dirigeant rhodanien, avant d’envoyer plusieurs salves de messages à l’encontre de ceux qui critiquent le stade, sa faible affluence pour ce match, l’équipe lyonnaise et le club. « J’imagine que les supporters qui ont vu cette équipe battre Bordeaux 3-0 respecteront aussi l’institution et les joueurs. Soyez vraiment respectueux du travail accompli et de l’argent investi par vos dirigeants. Une équipe = une famille. Comment peut-on, après les semaines difficiles passées avec notre OL, se concentrer sur cette banderole plus que sur le fond, sur l’essentiel ? Je sais qui a mis cette banderole et j’ai accepté de la laisser apparaître pour marquer ma liberté d’expression. Alors, le corporatisme… », a balancé à tout-va le président lyonnais, qui a ensuite accusé le journaliste qui a posé la question sur cette banderole d’avoir « privé les médias d’informations exclusives » qu’il s’apprêtait à révéler. 

Share