Umtiti dément une rumeur sur le vestiaire de l'OL

Umtiti dément une rumeur sur le vestiaire de l'OL

Photo Icon Sport

L'Olympique Lyonnais connaît un début de saison chaotique, même si le club de Jean-Michel Aulas pointe à la deuxième place du championnat. Avant un match décisif en Ligue des champions, Samuel Umtiti a évoqué les relations internes dans le vestiaire de l'OL avec les nouveaux joueurs et il dément l'existence d'un clan.

L’ambiance interne à l’Olympique Lyonnais a souvent été évoquée pour justifier certains prestations consternantes d’une équipe que l’on attendait à un meilleur niveau compte tenu des gros investissements consentis par Jean-Michel Aulas lors du dernier mercato. Mais la mayonnaise entre anciens et nouveaux semble avoir du mal à prendre, et forcément rejaillit la rumeur de l’existence d’un petit groupe de joueurs formés à l’OL qui ferait la pluie et le beau temps dans le vestiaire. Une version que dément fermement Samuel Umtiti, qui rappelle qu’un club de football professionnel n’était pas une colonie de vacances et que chacun avait ses affinités, à Lyon comme ailleurs.

« C'est pareil dans chaque équipe, on n'est pas obligés d'être pote avec tout le monde, et c'est valable aussi dans les équipes qui réussissent bien. Donc, pour moi, il n'y a pas de lien. S'il y a un gang des Lyonnais ? Déjà, on n'est pas un gang. Après, mon nom est sorti là-dedans, et, c'est vrai, je ne vais pas cacher que j'ai de grosses affinités avec Alex Lacazette, Corentin Tolisso, Jordan Ferri et Antho Lopes. Les gens qui ne savent pas ce qui se passe réellement et entendent cela vont peut-être imaginer qu'on est un clan, mais ce n'est pas le cas (…) Dans un vestiaire, c'est peut-être difficile pour les nouveaux, mais j'imagine que c'est comme ça dans tous les clubs. C'est à chacun de faire les efforts. Le coach veut que le groupe essaie de mieux vivre ensemble surtout. Cela concerne peut-être des activités à l'extérieur, mais ce qui compte vraiment, c'est que chacun respecte l'autre et fasse les efforts pour l'équipe », a fait remarquer, dans l’Equipe, le défenseur de l’Olympique Lyonnais, histoire que la seule réalité incontestable était celle du terrain. Et c’est ce mercredi soir à Gerland contre le Zénith qu’il faudra le prouver.

Share