Tolisso décrypte ses larmes d'ASSE-OL

Tolisso décrypte ses larmes d'ASSE-OL

Photo Icon Sport

Largement impliqué dans le troisième but de l’ASSE au match aller à Geoffroy-Guichard, Corentin Tolisso avait craqué lorsqu’il avait rejoint le banc de touche, le jeune joueur de l’Olympique Lyonnais ne cachant pas ses larmes, même si globalement c'est toute son équipe qui avait flanché. Quelques mois plus tard, Tolisso s’apprête à recroiser la route des Verts et dans l’Equipe il admet que ce gros coup de blues l’avait fait grandir.

« J’éprouvais de la tristesse, de la déception. J'étais déçu de mon match, triste d'avoir fait perdre mon équipe et pour mes proches qui étaient présents… Cela m'a vraiment touché, car j'aime l'Olympique Lyonnais, c'est mon club de coeur auquel je suis attaché depuis tout petit et ça m'a vraiment fait de la peine d'avoir fait ça (…) J’ai été pris par l'émotion. C'était un match très important et je me suis peut-être mis trop de pression, j'ai sans doute mal géré mon avant-match et c'est ce qui a débouché sur mon mauvais match, explique, dans le quotidien sportif Corentin Tolisso, qui a beaucoup appris de ce match rate, de ses larmes et de ce qui en a suivi. C’était peut-être un mal pour un bien. Cela m'a peut-être libéré inconsciemment et permis de prendre confiance en moi. On m'a beaucoup aidé. Il y avait ma famille, mes proches, mes amis et le staff qui m'ont permis de sortir la tête de l'eau pour oublier ce match, ne pas me poser un million de questions et essayer de rebondir le plus vite possible. »

Share