Tolisso, c'est du solide Coco

Tolisso, c'est du solide Coco

Photo Icon Sport

Corentin Tolisso n’avait pas une mission très simple samedi contre Guingamp, puisque le jeune joueur lyonnais devait remplacer Maxime Gonalons, suspendu pour le déplacement en Bretagne. Résultat, Tolisso a été parfait ou presque dans son rôle de milieu défensif au centre de l’organisation mise en place par Hubert Fournier. Un rôle que le joueur avait déjà endossé et qu’il a réussi à assimiler. « J’avais déjà joué à ce poste à Metz et à Nice cette saison. Il demande davantage de concentration et de compensation. On doit plus réfléchir et moins se porter vers l’avant », rappelle, dans Le Progrès, Corentin Tolisso, lequel a reçu les félicitations de son entraîneur, pas vraiment étonné du bon comportement de ce dernier. « L’heure n’est plus à l’étonnement. Je n’avais pas de crainte. Corentin a été à la hauteur de sa tâche et est en train de confirmer », constate dans le quotidien régional, Huber Fournier, satisfait d’avoir un choix de plus.

Share