Sextape de Valbuena, Cissé s’explique

Sextape de Valbuena, Cissé s’explique

Photo Icon Sport

Entendu ce mardi par les enquêteurs de Versailles après une plainte pour chantage déposée par Mathieu Valbuena, Djibril Cissé est sorti de sa garde à vue en fin d’après-midi et a rapidement tenu à expliquer sa présence dans cette affaire.

Dans cette « tentative d’extorsion de fonds », quatre personnes, dont l’ancien attaquant de l’équipe de France, ont été arrêtées et placées en garde à vue ce mardi matin. Toutefois, si les trois autres personnes, interpellées dans les Bouches-du-Rhône et dans l’Oise, ont visiblement tenté de faire chanter Mathieu Valbuena en lui réclamant près de 100.000 euros pour éviter de diffuser une « sextape » du joueur de l’OL avec sa compagne, Djibil Cissé a rapidement été mis hors de cause. Une version qu’il a détaillée sur Direct 8. 

« Je n’ai rien à voir là-dedans, Mathieu (Valbuena) est un ami à moi, je l’ai juste prévenu qu’il y avait un truc chaud sur lui. C’est une histoire qui aurait pu être très mauvaise pour moi et pour lui. On est venu me chercher pour écouter ma partie de l’histoire. Je n’ai jamais escroqué. Mathieu est un ami. Lorsque nous étions à l’OM, je l’amenais à l’entraînement. Il n’y a pas d’escroquerie, je l’ai juste prévenu de faire attention. Il a porté plainte, mon nom est cité et j’ai été entendu. C’est tout. Je suis sorti, je vais voir ma fiancée et mon petit garçon que je n’ai pas vu de la journée. Et demain matin, je m’entraîne à 8h30 pour Danse avec les stars », a expliqué un Djibril Cissé qui a été mouillé dans cette affaire car il connaît les personnes interpellées, affirme l’agence Reuters. Une histoire que l’ancien auxerrois commence à connaitre, puisqu’il avait été victime d’un chantage en 2008, après le vol d’un de ses ordinateurs sur laquelle se trouvaient des vidéos privées. Il avait déposé plainte alors que les malfaiteurs lui réclamaient 150.000 euros. 

Share