Riolo torpille un OL « dépassé et bancal »

Riolo torpille un OL « dépassé et bancal »

Photo Icon Sport

Il en faut peu dans le football pour passer des louanges aux critiques. Depuis dimanche soir, l’OL s’en rend bien compte. Les Gônes, qui restaient sur une série très convaincante de 10 matchs sans défaite, ont explosé en vol du côté de l’ASSE, avec une défaite 3-0 et surtout une bataille perdue dans la tête et dans les jambes. Pour Daniel Riolo, en plus de l’engagement bien plus prononcé côté stéphanois, Lyon ne s’y est pas retrouvé tactiquement, le système offensif de Fournier, perturbé forcément par les absences de Gourcuff et/ou Grenier, a totalement balbutié. 

« On dit que c’est sur les phases arrêtées qu’on voit la détermination d’une équipe dans un gros match. La tête et le but de Sall confortent cette idée. L’OL a en effet du mal à approcher du but de Ruffier. Lacazette est trop isolé. Fekir a un positionnement brouillon. Le losange lyonnais a un souci. Malbranque n’est pas un meneur de jeu. Il y a plus d’impact à Sainté et contrôler cet OL n’est pas si dur. Entre le milieu et le duo Fekir-Lacazette, il n’y a pas de lien. Avec Njie à la place de Malbranque, Fournier tente un 4-3-3 peut-être plus intéressant. Si Fekir recule pour faire la liaison, ça peut être mieux. Mettre des attaquants, c’est bien, mais tout est bancal. L’OL est dépassé mentalement et c’est peut-être ça le pire dans un derby. Le peno raté de Lacazette dit à quel point l’OL est passé à côté de cette rencontre », a résumé le consultant de RMC, qui sait pourtant que le positionnement de Fékir en 9 et demi avait, jusqu’à présent, posé beaucoup de problèmes aux défenses de Ligue 1. 

Share