Riolo sans pitié avec la carte jeunes de l'OL

Riolo sans pitié avec la carte jeunes de l'OL

Photo Icon Sport

Après une saison 2014-15 épatante grâce à l’explosion de plusieurs de ses éléments du centre de formation, l’Olympique Lyonnais s’est un peu enflammé pendant l’été, pour se brûler les ailes pendant l’automne.

Les recrues n’ont pas eu le rendement espérés, les jeunes prometteurs n’ont pas forcément répondu aux attentes de la Ligue des Champions, et des tensions sont apparues pendant la première partie de saison. Le changement d’entraineur pour Noël peut-il inverser la tendance ? Pour Daniel Riolo, cela peut être suffisant pour remonter la pente en Ligue 1, mais il ne faudra pas que les dirigeants rhodaniens fassent à l’avenir la même erreur, c’est à dire celle de confier les clés du camion à des jeunes qui n’ont pas le niveau de grands joueurs. 

« L’OL a donc opté pour Bruno Génésio. Une solution interne et forcément l’idée de prendre son temps pour trouver le coach du futur. En pilotage automatique, l’équipe, remise à l’endroit, doit être capable de finir sur le podium. Une révolution culturelle, ça se prépare. Il faut juste espérer qu’elle ait vraiment lieu. L’OL ne peut pas continuer à vivre en tambouille interne et croire que « ses » jeunes vont faire grandir le club. A Lyon, il y a donc toujours de l’espoir. Espoir que ça change dans le bon sens » a ainsi résumé le consultant de RMC à l’heure du lancement de l’année 2016. 

Share