Real Madrid-OL, si loin, si près pour Miralem Pjanic

Real Madrid-OL, si loin, si près pour Miralem Pjanic

Photo Icon Sport

Les supporters de l’Olympique Lyonnais n’oublieront probablement jamais le 10 mars 2010. Ce soir-là, en huitième de finale retour de la Ligue des champions, l’OL arrachait le nul (1-1) à Bernabeu et éliminait rien moins que le Real Madrid. C’est Miralem Pjanic qui avait marqué pour Lyon à la 75e, envoyant son club vers les quarts de finale, face à Bordeaux, l’OL étant éliminé par le Bayern Munich en demi. Si du côté de Lyon on n’a pas oublié cette sacrée soirée, il en est de même pour le milieu offensif bosnien qui retrouve la Ligue des champions avec l’AS Rome, où il a signé en 2011. Placé avec son club dans une poule énorme, avec Manchester City, le Bayern Munich et le CSKA Moscou, Pjanic espère pouvoir refaire le coup de Madrid. « En Ligue des champions, vous devez vous donner à 100% à chaque match. La concentration et l’efficacité doivent être totales. Ce que je retiens de la Ligue des champions ? Le huitième de finale avec l’OL contre le Real Madrid et mon but. Mais je me souviens aussi de la plupart des autres matches. Cette égalisation avait permis à Lyon de se qualifier pour les quarts, ça ne s’oublie pas », a reconnu l’international bosnien, qui espère bien revivre d’autres sensations similaires et dès cette saison, mais cette fois sous le maillot de l’AS Rome.

Share