Quelqu'un a-t-il intérêt à ce que l'OL se plante ?

Quelqu'un a-t-il intérêt à ce que l'OL se plante ?

Photo Icon Sport

Il y a quelques semaines, RMC et Canal+ avaient évoqué une bisbille en interne au sein de l’Olympique Lyonnais, certains membres du staff semblant avoir du mal à travailler avec Hubert Fournier. Jean-Michel Aulas était monté au créneau, voyant là de l’intox et des attaques sans fondement. Dans Le Progrès, l’entraîneur de l’OL revient sur ces rumeurs et s’il explique que cela ne le perturbe pas tant que cela, il affirme quand même que certains doivent avoir intérêt à tenter d’enrayer la mécanique lyonnaise. Hubert Fournier sait cependant que cela ne vient pas de sources internes à son vestiaire et cela le rassure.

« Ce qui se dit sur le climat en interne ? On en sourit entre nous. Ça fait partie du folklore. Il y a des périodes de déstabilisation. C’est comme ça. L’intérêt ? C’est qu’on se plante en fin de saison. Et pour certains, c’est un intérêt fort. Cela ne nous contrarie pas. Après, il ne faut pas que ça tombe dans la diffamation. Et là, on n’en était plus très loin. Untel a dit, puis un autre, mais tu n’as jamais personne pour vérifier. Ce sont des bruits de couloir et on a du mal à les accepter. Je n’ai pas été surpris. On subit un peu. On a parlé des salaires. Il y aurait encore eu les bons chiffres… En même temps, c’est rassurant. Ça veut dire que ce n’est pas venu en interne. L’important, c’est que les joueurs ne soient pas touchés par ces conneries. On voit bien qu’il n’y a pas que nous et on ne va pas faire de paranoïa », prévient le technicien lyonnais, qui ne souhaite pas se formaliser sur cette histoire, mais n’y voit toutefois pas que le fruit du hasard.

Share