Quand un joueur de l’OL était « à la limite de la faute professionnelle »

Quand un joueur de l’OL était « à la limite de la faute professionnelle »

Photo Icon Sport

C’était il y a presque un an jour pour jour. Les Lyonnais s’en souviennent assez douloureusement, tant il est rare de voir l’OL concéder cinq buts en championnat (la précédente en date datait de 2000). La formation de Rémi Garde s’était inclinée 5-1 à Montpellier, descendant aux abords de la zone de relégation, tandis que le président Aulas avait pour la première fois parlé de « crise ». Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et Lyon a redressé la barre, mais pour beaucoup, ce match a servi de déclic. Cela a été clairement le cas pour Jordan Ferri, qui avait pris totalement l’eau en tant que latéral, et s’en veut toujours, un an plus tard, d’avoir été si mauvais. 

« J’y repense… Ce qui m‘est arrivé fait partie du métier et m’a servi de déclic notamment dans mon investissement. Le fait de jouer latéral n’était pas une excuse. Je n’ai pas été à la hauteur, pas fait le job, à la limite de la faute professionnelle », s’est rappelé le milieu de terrain lyonnais, désormais devenu presque indispensable dans l’entrejeu, et qui n’a plus souvent été utilisé comme latéral depuis ce déplacement à la Mosson. 

Share