Puel raconte comment l’OL l’a plombé d’entrée

Puel raconte comment l’OL l’a plombé d’entrée

Photo Icon Sport

On le sait, Claude Puel (2008-2011) n’a pas laissé un très bon souvenir du côté de l’Olympique Lyonnais, comme le prouve son licenciement pour lequel il a poursuivi le club rhodanien en justice. Et pour cause, les choses avaient mal tourné dès sa première saison durant laquelle les Gones avaient été privés d’un huitième titre consécutif. Près de six ans plus tard, le technicien croit savoir que le contexte lyonnais trop focalisé sur la Coupe d’Europe n’avait pas joué en sa faveur, lui qui avait été éliminé en huitième de finale de la Ligue des champions par le FC Barcelone.

« L’élimination en Ligue des champions est vécue comme une mini-dépression, s’est souvenu l’actuel coach de Nice dans les colonnes du Parisien. Lyon sortait de sept titres et, quand je suis arrivé, personne ne m’a parlé du titre, ni les dirigeants, ni les joueurs, ni le public. Tout le monde était obsédé par la Ligue des champions, la volonté d’aller en finale et pourquoi pas plus. Il fallait éveiller les joueurs, trouver les phrases pour les sentir concernés par le championnat », a-t-il expliqué, avant de souligner le côté positif de cette priorité.

« En revanche, dès qu’on arrivait en périphérie du match de Ligue des champions, c’était extraordinaire, a reconnu Puel. En tant qu’entraîneur, j’avais la sensation de faire le "vrai métier". Il n’y avait plus de problèmes particuliers. Les joueurs étaient hyper réceptifs. Je ne dis pas qu’ils obéissaient au doigt et à l’œil, mais on se disait : "ah si c’était toujours comme ça, ce serait fabuleux !" » Rappelons que l’OL atteignait les demi-finales de la C1 deux ans plus tard, toujours avec Claude Puel.

Share