Puel est fier de voir l’OL profiter de son travail

Puel est fier de voir l’OL profiter de son travail

Photo Icon Sport

Comme à Nice actuellement, Claude Puel a toujours axé son travail sur l’éclosion des jeunes joueurs. C’était effectivement le cas à Lyon, où le technicien voit toujours la trace de son passage (2008-2011).

Entre Claude Puel et l’Olympique Lyonnais, on le sait, ce n’est pas l’amour fou. Rappelons en effet que le technicien a poursuivi le club rhodanien en justice pour licenciement abusif, sans succès. Ce qui ne l’a pas empêché de continuer sa route à Nice où il a conservé sa philosophie basée sur l’évolution des jeunes du centre de formation.

« Le plus difficile, ce n’est pas de trouver un club pour ça, c’est d’arriver à partager cette philosophie. L’année dernière par exemple, avec le 12ème budget, on termine 11ème au classement et on vend un joueur pour 15 millions d’euros (Jordan Amavi à Aston Villa) en sortant des jeunes en même temps : c’est bénéfique pour tout le monde. Le résultat est valable pour le club, les supporters. Après, il faut réussir à être performant en même temps et faire comprendre le but recherché », a expliqué Puel à Onze Mondial, avec un petit tacle à l’OL au passage.

« Lyon, ils ne s’en plaignent pas… »

« J’ai fait ça à Lyon également même si on jouait les premières places avec l’objectif Ligue des Champions en tête. On avait l’obligation d’être sur le podium systématiquement et cela ne nous a pas empêchés de sortir des joueurs comme Alexandre Lacazette, Clément Grenier, Maxime Gonalons, Jérémy Pied, Kolodziejczak… Voilà… C’est une question de volonté avant tout pour un entraîneur de vouloir conserver et surtout considérer les jeunes. Après, le staff suivant profite de votre travail et ils ne s’en plaignent pas, a souligné le technicien. Ce fût le cas quand je suis parti de Lille, de Lyon, et ce sera aussi le cas ici à Nice et c’est important pour tout le club. » L’OL peut donc remercier Puel pour la réussite de son projet en cours…

Share