Twitter, c'est pour le bien de l’OL répond Aulas

Twitter, c'est pour le bien de l’OL répond Aulas

Photo Icon Sport

Pour narguer ses adversaires, contester une décision arbitrale ou tout simplement faire parler de lui, Jean-Michel Aulas a trouvé l’outil idéal : Twitter. Une aubaine pour cet expert en communication et pour tout journaliste sportif. Mais en utilisant les réseaux sociaux, le but du président de l’Olympique Lyonnais n’est pas de se divertir (enfin pas toujours…), mais plutôt de protéger son club des fausses informations qui pourraient lui nuire.

« Je considère Twitter comme un outil de travail, a expliqué le dirigeant à La Tribune de Lyon. Quand on a, comme moi, une responsabilité de société cotée en bourse, on ne peut pas se permettre d’être dépendant des journalistes sportifs qui souvent n’intègrent pas toutes les dimensions. J’ai une hantise chaque matin : c’est de lire dans les journaux des choses qui sont aux antipodes de la réalité. Avec Twitter, je n’appréhende plus. Si à six heures du matin, je lis une information qui est fausse, je le fais savoir aussitôt sur Twitter et mes 135 000 followers savent dans la minute que ce qui a été écrit dans le journal est faux ou mal interprété. J’ai fait le choix d’aller sur Twitter non pas par défaut, mais par stratégie. Et même si j’ai des gens qui me conseillent, c’est moi qui tweete personnellement. Si je suis sur Twitter, ce n’est pas pour me défouler, mais pour gérer une communication qui n’est pas aussi simple que cela. » Vous l’aurez compris, JMA va sur Twitter pour le boulot et rien d’autre.

Share