Pour Jallet c'est vive l'OL, un club sans paillettes

Pour Jallet c'est vive l'OL, un club sans paillettes

Photo Icon Sport

Arrivé lors de ce mercato estival à l’Olympique Lyonnais, Christophe Jallet est vite devenu un joueur de base du club de Jean-Michel Aulas. En effet, malgré une signature tardive, le défenseur a joué les trois matches officiels de l’OL cette saison, et il va continuer à enchaîner avec sa nouvelle équipe, qui, Europe oblige, a un sacré calendrier. Dans le Parisien, Christophe Jallet admet avoir d’autant plus facilement tourné la page du PSG, qu’il n’était pas réellement fan de l’ambiance un peu moins familiale du club de la capitale et cela même s’il s’est régalé à Paris.

« Si l’atmosphère est différente entre Lyon et Paris ? C’est sûr. La pression est beaucoup moins importante.C’est plus calme ici et, parfois, ce n’est pas plus mal. A Paris, ces trois dernières années, ce n’était plus la même atmosphère. Je n’irais pas jusqu’à dire que je ne m’y reconnaissais plus, mais ça ne correspondait plus à mon image du footballeur. Le strass et les paillettes, ce n’est pas trop mon délire. C’est plus facile de s’épanouir et de vivre à Lyon. Déjà, il n’y a pas de barrière de la langue. Parler français, c’était devenu une exception à Paris. Tout le monde se comprenait, mais c’était moins facile pour blaguer ! Je n’ai aucun regret, ni remords d’être parti. La concurrence était très accrue. J’avais envie de connaître autre chose. Mais, vraiment, j’insiste, j’ai passé cinq belles années à Paris, la première autant que la dernière », a confié, dans le quotidien francilien, Christophe Jallet, qui sait cependant que sportivement les choses seront forcément plus dures à l’Olympique Lyonnais qu’au Paris Saint-Germain.

Share