Pour Danic, Aulas est quand même allé trop loin

Pour Danic, Aulas est quand même allé trop loin

Photo Icon Sport

Rarement, à l’issue d’un match, un remplaçant aura été montré du doigt de manière aussi flagrante que Gaël Danic après l’élimination face à Astra. L’ailier lyonnais n’avait pourtant pas disputé le match aller, perdu 1-2, et était entré en seconde période lors du retour. Loin d’afficher son meilleur niveau, l’ancien valenciennois avait beaucoup déçu, et en particulier son président Jean-Michel Aulas, qui l’avait fustigé sèchement, l’accusant d’avoir été le seul joueur à ne pas avoir été digne de l’OL ce soir-là. Les jours ont passé et Danic, qui s’était fait discret à ce sujet depuis, est revenu sur ce sujet sensible, alors que la paix est désormais de mise entre les deux hommes. 

« Il faut savoir entendre les critiques et les accepter, même si elles doivent être justifiées, a commenté l’ancien Valenciennois. Je ne m'attarde pas là-dessus et je relève la tête. J'ai eu une discussion avec Aulas et elle a été très constructive. Il a reconnu à demi-mot qu'il avait été trop loin. Il ne regrette pas forcément mais il faut passer à autre chose et aller de l'avant maintenant », a souligné Gaël Danic sur Foot365 TV. Le message est en tout cas passé, tout comme l’aventure européenne de l’OL, mais il faudra certainement un peu de temps pour qu’Hubert Fournier fasse à nouveau confiance à Danic cette saison.

Share