Pierre Ménès effaré par un Fournier suicidaire avec l'OL

Pierre Ménès effaré par un Fournier suicidaire avec l'OL

Photo Icon Sport

Pierre Ménès l'a constaté comme tout le monde, l'Olympique Lyonnais n'a pas réellement été en mesure de répondre à Angers samedi soir à Gerland, l'OL étant dominé par une équipe du SCO désormais deuxième de Ligue 1 derrière le PSG. Et tandis que l'équipe d'Hubert Fournier pointe à 19 longueurs du Paris Saint-Germain, avant de se déplacer dans une semaine au Parc des Princes pour y défier Paris, Pierre Ménès n'a pas réellement grand-chose de positif à dire sur cette équipe lyonnaise.

« J’ai gardé pour la fin le dernier match de Lyon à Gerland. Pour l'occasion, les anciens étaient présents et un feu d'artifice a clôturé la journée. Pour le festif, on s'est arrêté là parce qu'une fois de plus, les Lyonnais sont passés complètement à côté de leur sujet. Hubert Fournier a proposé une composition d'équipe à la limite du suicidaire. Contre l'une des meilleures défenses du championnat, il n'a aligné qu'un seul milieu offensif et une pointe. Alors que tout le monde sait que le principal point fort d'Angers, c'est N'Doye sur les coups de pied arrêtés, le coach des Gones n'a rien fait - ou presque - pour contrarier le joueur du SCO. Koné, seul défenseur chargé de couvrir l'Angevin, n'est pas réputé pour son efficacité défensive (…) Les Gones ont pourtant bénéficié de la mansuétude de l'arbitrage puisque Bedimo et Malbranque, qui ont blessé Mangani et Camara, n'auraient pas dû terminer la rencontre. Jean-Michel Aulas, qui déteste virer des entraîneurs, a quand même eu un discours un petit peu alambiqué au sujet d'Hubert Fournier. Il a confirmé qu'il serait toujours là contre Valence et le PSG. Ça ne veut pas dire que ce sera le premier entraîneur de l'OL à s'asseoir sur le banc du Stade des Lumières contre Troyes le 9 janvier », fait remarquer, sur son blog, le consultant de Canal+, guère optimiste pour l’avenir de l’actuel entraîneur de l’Olympique Lyonnais.
 

Share