Pierre Ménès désigne les quatre coupables à l’OL

Pierre Ménès désigne les quatre coupables à l’OL

Photo Icon Sport

Plutôt à l’aise à l’extérieur cette saison, l’Olympique Lyonnais a balbutié son football face à La Gantoise, concédant un match nul (1-1) qui ne fait clairement pas les affaires de la formation d’Hubert Fournier, surtout quand on sait que le match s’est terminé à 11 contre 9. Pierre Ménès, déjà peu emballé par le match du PSG la veille, a cette fois-ci clairement été déçu par la prestation lyonnaise, et notamment par quelques éléments. La première période ratée par Rafael n’a pas échappé au consultant de Canal+, tout comme la copie rendu par trois des milieux de terrain qui ne retrouvent pour le moment pas le niveau de l’an passé : Gonalons, Tolisso et Ferri. Un constat vérifiable sur l’ensemble de ce début de saison.

« Lyon a donc fait match nul à Gand, une équipe qui participe pour la première fois à la Ligue des Champions et qui n'est pas considérée comme une terreur du football européen. Pourtant, avec ce 1-1, l'OL s'en tire plus que bien. Pas au regard du penalty raté par Lacazette en fin de match, évidemment. Mais ce nul est un mauvais résultat qui sanctionne la pâle copie des Lyonnais, pourtant bien aidés par les décisions d'arbitrage (…)  L'entrée de Jallet, au-delà de son but, a beaucoup apporté à Lyon, d'autant plus que Rafael avait été catastrophique en première période (…) Durant quasiment toute la rencontre, les milieux de terrain lyonnais ont souffert. Gonalons a été extrêmement prudent, Tolisso s'est montré imprécis alors que Ferri a été totalement à la rue. Ça fait beaucoup, même s'il faut une nouvelle fois féliciter cette équipe belge pour sa remarquable prestation. Toutefois, ce n'était "que" Gand, l'équipe supposée la plus faible de cette poule. Il va donc falloir que les Lyonnais réagissent extrêmement rapidement surtout que dans quelques jours, il y a un autre déplacement un peu coton qui les attend à Marseille, cette fois en Ligue 1 », a prévenu Pierre Ménès, circonspect quant à la capacité de l’OL de répondre présent dans l’entrejeu face à l’OM. 

Share