Pierre Ménès attaque l'OL qui n'a aucun projet de jeu

Pierre Ménès attaque l'OL qui n'a aucun projet de jeu

Photo Icon Sport

Revenant ce dimanche sur le naufrage de l'Olympique Lyonnais samedi contre Bordeaux, Pierre Ménès souligne les lacunes défensives et offensives de l'OL. Mais le consultant de Canal+ tient également à faire remarquer que là où Bordeaux avait un plan tactique bien au point, la formation de Bruno Genesio tâtonnait totalement et ne savait pas réellement comment corriger ce qui n'allait pas. Un constat sans détour et qui pointe des lacunes bien réelles du côté de l'Olympique Lyonnais.

« Que dire de Lyon, qui avait pourtant ouvert le score dès la deuxième minute de jeu par Kalulu - un but qui, selon moi, n’est d’ailleurs pas valable car la « passe » de Contento est tout sauf volontaire. J’aurais préféré que le péno soit donné pour la faute du même Contento sur Lacazette, ce qui m’aurait semblé plus logique. Mais bon, toujours est-il que l’OL menait au score et a même eu dans la foulée deux ou trois belles occasions de doubler la marque… avant de se liquéfier totalement.  On a vu une équipe qui avait un projet de jeu et un schéma tactique, Bordeaux, et une autre qui n’avait rien à proposer à part de l’agressivité et alignait trois attaquants qui, pour des raisons diverses et variées, sont plus en méforme les uns que les autres. L’égalisation de Malcom, sur laquelle la responsabilité de Lopes est grandement engagée puisqu’il encaisse ce pion au milieu de son but, a sonné comme un avertissement. L’expulsion de Gonalons, plus que méritée après ce tacle de sauvage sur le même Malcom, a achevé cette équipe lyonnaise qui a commis beaucoup d’actes d’antijeu et de fautes méchantes. Le vice-champion de France s’est ensuite fait cueillir par des Bordelais qui ont enquillé deux autres buts, avec une défense centrale où on a pu s’apercevoir que sans Nkoulou, ce n’était pas mieux qu’avec, surtout avec un Yanga-Mbiwa qui n’est jamais au marquage. On attend avec impatience de voir si Mammana va réussir à corriger un peu le tir. Mais en attendant, ça fait deux défaites consécutives avec sept buts encaissés pour l’OL, qui a en outre perdu Lacazette pour un certain temps », constate, sur son blog, un Pierre Ménès pas vraiment optimiste pour l'Olympique Lyonnais à cet instant de la saison.

Share