Péno raté, niveau de jeu, salaire, Aulas n'épargne pas Lacazette

Péno raté, niveau de jeu, salaire, Aulas n'épargne pas Lacazette

Photo Icon Sport

Pas de match pour l’Olympique Lyonnais cette semaine, qui est exempt de son tour de Coupe de la Ligue, mais n’en profite pas totalement pour calmer les choses.

Jean-Michel Aulas a ainsi abordé plusieurs points cruciaux dans un entretien au Progrès, et notamment les problèmes disciplinaires connus récemment. Mais le président lyonnais a également évoqué le cas Alexandre Lacazette, qui empilait les buts la saison passée avec une insouciance déconcertante, et se montre beaucoup plus en difficulté cette saison. Des pépins physique, de longues négociations un peu tendues sur son nouveau contrat, une entente guère évidente avec les nouvelles recrues, et surtout une efficacité moindre symbolisée par un pénalty crucial manqué à La Gantoise. La liste des « hics » est longue, un peu trop au gout d’Aulas, qui ne tire pas à boulets rouges sur son joueur, mais secoue tout de même le cocotier notamment avec le pénalty manqué par Lacazette en Ligue des Champions. 

« En Ligue des Champions, on aurait dû gagner à Gand. Mais on a loupé le pénalty à la fin du match. Je ne tire pas les pénaltys, et heureusement, mais je suis capable d’en mettre… », a balancé le dirigeant de l’OL, qui a ensuite précisé qu’il pouvait aussi en mettre à côté… Un drôle de soutien présidentiel qui s’est ensuite prolongé au moment d’évoquer son nouveau contrat et les attentes qu’il générait. 

« Il va progresser en redécouvrant au gré des difficultés toutes les joies d’être le meilleur joueur français. Pour le moment, il ne l’est pas. Il fait sa mue de joueur à fort potentiel à joueur expérimenté. Il est entre les deux. Il doit assumer un statut financier de joueur exceptionnel et le fait qu’il est en difficultés. Ca demande beaucoup d’humilité. Il est un peu en-dessous dans ses prestations et il le sait. Il a rêvé d’un statut, maintenant il l’a. Il faut l’assumer et il va le faire. J’ai une confiance absolue en Alexandre. Un, il n’a pas dit ce qui lui a été reproché me concernant. Et deux, il va réussir à partir de maintenant », a annoncé un Jean-Michel Aulas, qui donne donc le « top départ » du réveil d’Alexandre Lacazette, auteur pour le moment de trois buts cette saison en 12 matchs officiels avec l’OL. 

Share