Pascal Praud ironise sur le cas Yoann Gourcuff à l'OL

Pascal Praud ironise sur le cas Yoann Gourcuff à l'OL

Photo Icon Sport

Le retour en pleine forme de Yoann Gourcuff fait évidemment le bonheur de l’Olympique Lyonnais, mais du côté des consultants certains n’hésitent pas à ironiser sur cet improbable come-back du meneur de jeu à quelques mois de la fin de son contrat à l’OL. Pour Pascal Praud, il serait assez troublant et presque surréaliste que Yoann Gourcuff fasse finalement sa plus belle saison lyonnaise au meilleur moment pour lui, celui où il doit retrouver un club, Praud ayant une pensée pour Jean-Michel Aulas.

« L’ex successeur au trône de Zinedine Zidane a marqué deux buts dimanche contre Montpellier, premier doublé depuis 2009. Oubliées les côtes fissurées et les douleurs aux adducteurs qui ont envoyé l’homme qui valait 23 millions d’euros (prix du transfert en 2010) à l’infirmerie durant la saison 2013/2014. Depuis 2010, Gourcuff a disputé un match sur deux avec l’OL, 110 exactement quand Lyon a joué 221 matches officiels. On connait (et beaucoup moquent) ce parcours en dents de scie : de la pelouse au banc, du banc aux soins, des soins aux soins avant un retour à l’entrainement puis à la compétition qu’une nouvelle blessure interrompra. Personne ne croit que l’automne 2014 marque l’arrêt des ennuis. Gourcuff est un garçon fragile, qu’une promenade avec son chien met hors service. Gourcuff s’écoute comme s’écoutent les hypocondriaques. Il y a toujours quelque chose qui ne va pas : le genou ou le dos. A moins que ce ne soit la tête (…) Gourcuff a 28 ans. Il a accepté une baisse de son salaire pour les derniers mois de son contrat à Lyon. Il devait bien ça à Jean-Michel Aulas qui a paraphé ce bail de 5 ans, avec une rémunération à prix d’or, et qui attend le retour sur investissement. Un footballeur n’est pas une machine. Un joueur a des états d’âme. Être ou ne pas être. Là sera la question. Yoann Gourcuff recouvrira la liberté en juin 2015. Et s’il flambait d’ici là ? Et s’il marquait 20 buts ? Et s’il cassait tout au moment où il s’en va ? Pas certain que Jean-Michel Aulas goûte cet humour », écrit le journaliste d’I-Télé sur son blog, histoire de retourner un peu le couteau dans la plaie. Mais si Yoann Gourcuff qualifiait l’Olympique Lyonnais, il rapporterait alors beaucoup à son club, et ferait probablement taire les critiques.

Share