Pas de joker à l’OL, Fournier grince des dents

Pas de joker à l’OL, Fournier grince des dents

Photo Icon Sport

Le message est cette fois passé et compris, l’OL ne devrait pas faire venir un nouvel élément en attaque malgré la très longue indisponibilité de Nabil Fékir. Si Jean-Michel Aulas s’était montré très clair dès le départ à ce sujet, Hubert Fournier avait en revanche laissé entendre qu’il aimerait bien un renfort dans ce secteur de jeu, histoire de pouvoir répondre à toutes les éventualités avec le calendrier qui va s’accélérer rapidement en septembre. Mais l’entraineur lyonnais a bien compris qu’il n’aurait pas le feu vert, et il a confirmé ce jeudi en conférence de presse que la décision était actée, et pas vraiment en fonction de critères sportifs... 

« On va être obligé de tenir compte de la blessure de Nabil. Pour l’instant, tout le monde est frais et ce n’est que le début de saison pour Claudio Beauvue qui a déjà été beaucoup sollicité. Pas de joker ? C’est un choix par défaut en raison de contraintes administratives, financières », a bien précisé l’entraineur lyonnais, histoire de faire comprendre que, pour la Ligue des Champions comme pour la Ligue 1, un attaquant supplémentaire ne serait pas de refus alors que l’OL en a laissé filer trois cet été (Benzia, Njié, Yattara). 

Share