OL : Un effet nouveau stade ? Un défenseur n'y croit pas

OL : Un effet nouveau stade ? Un défenseur n'y croit pas

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas voulait faire du Parc Olympique Lyonnais une citadelle imprenable. Inauguré en janvier dernier, le nouveau stade de Décines réussit pour le moment aux Lyonnais, qui y ont joué cinq fois, pour quatre victoires et un match nul. Une réussite sportive qui va forcément créer un cercle vertueux, les joueurs n’ayant pas envie de perdre leur invincibilité à domicile. Le PSG s’en est d’ailleurs rendu compte dimanche dernier, et entre Rhône et Saône, on parle déjà d’un « effet grand stade ». Pas si vite, rappelle Henri Bédimo, pour qui la nouvelle enceinte est un gros plus, mais ne donne pas non plus de pouvoirs magiques aux joueurs de l’équipe locale.

« La différence avec Gerland ? Les vestiaires sont plus grands (rires). Le fait de jouer dans une belle enceinte comme ça, on est contents. Nos supporters sont plus nombreux. Ça donne une énergie supplémentaire. Mais ça ne change pas grand-chose. Ça reste un rectangle vert. Mais on se sent fiers de jouer dans un tel stade », a expliqué le défenseur camerounais, qui sait qu’en Ligue 1, les nouveaux stades ne garantissent pas toujours un succès sportif immédiat pour ses locataires.

Share