OL : Un ancien révèle la grosse « faiblesse » de Lyon

OL : Un ancien révèle la grosse « faiblesse » de Lyon

Photo Icon Sport

Si Nicolas Puydebois a apprécié la victoire de l'OL dans le derby face à l'ASSE dimanche (2-0), l'ancien gardien lyonnais s'est montré agacé par rapport à l'absence d'un véritable avant-centre sans la présence de Lacazette.

Ce n'est pas nouveau, mais l'Olympique Lyonnais a bel et bien raté le coche lors du dernier mercato estival en ne faisant pas venir un remplaçant digne de ce nom à son buteur phare, Alexandre Lacazette. Si ce manque a depuis été comblé par l'arrivée du jeune Jean-Philippe Mateta, qui n'est cependant pas encore prêt pour le haut niveau, cette absence d'un vrai numéro 9 de substitution se fait clairement ressentir depuis la blessure de Lacazette, à la mi-septembre. Si lors du derby victorieux contre Saint-Étienne, Fekir, Darder et Ghezzal se sont transformés en sauveurs, personne n'avait su le faire lors des matchs précédents, et notamment en Ligue des Champions face à Séville mardi dernier (1-0). Et ceci, Nicolas Puydebois n'a pas manqué de le souligner.

« C’est une faiblesse dans notre jeu aujourd’hui, il n’y a pas de joueur capable de prendre la profondeur ou d’être un point d’ancrage en attaque. Notre possession a encore été trop stérile, à l’image d’une équipe de handball qui tourne longtemps autour du but adverse, sauf que les Lyonnais ne parviennent pas à créer le danger dans ces situations. Les transitions étaient meilleures par la suite grâce aux projections stéphanoises puisqu’ils cherchaient à revenir au score, ce qui nous a libéré des espaces au fil du match. Il manquait clairement un attaquant comme Lacazette ou Cornet, qui ont la capacité d’aller dans la profondeur. Fekir n’est pas un vrai avant-centre et décroche beaucoup dans son jeu puisqu’il cherche à avoir le ballon dans les pieds. En ce qui concerne Valbuena, il était positionné dans un rôle d’attaquant, il n’apporte pas de plus value à l’équipe puisqu’il ralentit le jeu, ses prises de balle sont très souvent vers l’arrière. C’est un joueur qui doit percuter, casser les lignes adverses, et une nouvelle fois il n’a pas su apporter cela. À sa décharge, il n’était pas positionné à son meilleur poste très clairement, en tout cas je n’ai pas aimé son association avec Nabil Fekir », a avoué, sur le site Olympique et Lyonnais, Nicolas Puydebois, qui estime donc qu'aucun joueur lyonnais n'est capable de prendre le poste de numéro 9 en l'absence de Lacazette, et ceci est tout de même problématique...

Share