OL : Toujours sans contrat, une pépite lyonnaise s'impatiente

OL : Toujours sans contrat, une pépite lyonnaise s'impatiente

Photo Icon Sport

Titulaire surprise lors du match à Séville en Ligue des Champions, Jordy Gaspar avait profité des absences de ses deux devanciers dans la hiérarchie, Christophe Jallet et Rafael, pour se faire une place sous les projecteurs. Mais depuis plusieurs semaines, le Brésilien se montre à son avantage, et le jeune Gaspar a disparu de la circulation. Un retour dans l’ombre assez logique, mais qui n’est pas anodin pour un joueur qui n’a pas encore signé de premier contrat professionnel à 19 ans. Et ses dernières apparitions avec la CFA ou la Youth League ont quelque peu refroidi le jeune latéral, comme il l’a confié dans les colonnes de Foot Mercato.

« Quand vous passez d’un billard à Séville, où vous vous dîtes qu’il y a tout pour jouer au football, à un terrain compliqué à Zagreb en Youth League... Bon (sourires) Le coach préfère me voir avec la Youth League plutôt que de me voir sur le banc en Ligue des Champions. Je n’ai pas forcément eu de conversations avec lui, mais je me sens encouragé par le staff, comme Claudio (Caçapa). Tout est dans la tête. Je ne dois pas me dire que je dois enchaîner. Jouer en réserve n’est pas une mauvaise chose, aller recourir un peu en CFA n’est pas une mauvaise chose. Je ne prends pas ça mal. Il faut savoir rester humble », a expliqué Jordy Gaspar, qui avoue que la timidité avec laquelle l’OL avance avec son contrat le fait un peu réfléchir à d'autres solutions.

Pas forcément rester à Lyon... 

« À l’OL, c’est un peu bouché. J’ai pris un peu de confiance en jouant avec eux, le début de saison et ma progression me montrent que je peux avoir ma chance. Mais si on regarde les choses en face, on a deux latéraux à droite (Jallet et Rafael) et deux latéraux à gauche (Morel et Rybus). On peut se dire que je vais être appelé seulement en cas de blessure des deux côtés. Moi, je ne suis pas au courant des intérêts des clubs étrangers, mes agents me préservent de tout ça. Maintenant, je ne me dis pas que ça doit forcément passer par l’OL. Ça peut aussi se faire ailleurs. Je me sens bien ici, c’est chez moi. On va privilégier la maison, mais il faut s’attendre à tout. Si l’étranger me fait peur ? Ah non, ça ne me fait pas peur », a confié le jeune défenseur, qui privilégie clairement un avenir à Lyon, mais n’hésitera pas à saisir une opportunité si jamais une belle offre lui est faite. Et pour un joueur qui est simplement stagiaire pro et donc libre à la fin de la saison, cela pourrait bien se présenter rapidement.

Share