OL : Riolo se paye Aulas et annonce une révolte chez les supporters

OL : Riolo se paye Aulas et annonce une révolte chez les supporters

Photo Icon Sport

Revenu dans le premier tiers du classement juste avant la trêve internationale, l’Olympique Lyonnais va néanmoins devoir cravacher pendant un long moment pour rattraper le retard sur les leaders que sont Nice, le PSG et Monaco, trois candidats sérieux au podium. Une habitude pour Lyon, qui peine régulièrement à lancer ses saisons, et se retrouve ainsi obligé de sprinter en fin de saison pour atteindre ses objectifs nationaux. Cela a visiblement le don de faire sortir de ses gonds Daniel Riolo, pour qui cette situation reflète la mauvaise gestion du club par Jean-Michel Aulas. Une sortie musclée de la part du polémiste de RMC, qui n’a pas mâché ses mots et estime que le grand stade ne peut pas éternellement être l’arbre qui cache la forêt.

« Jamais de la vie tu dois te retrouver dans une situation pareille. Et cela fait deux ans. Si tu te retrouves chaque année dans une situation pareille, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas dans la gestion de ce club. C’est de la com’ de te faire avaler que la saison dernière, ils ont obtenu la Ligue des Champions en faisant une belle deuxième partie de saison. Ils se sont faits cogner en Coupe d’Europe par des équipes pas plus fortes qu’eux, et ça va encore être le cas cette année. Ensuite, on va te vendre une deuxième partie de saison énorme. Au bout d’un moment, cela ne va pas marcher, et tu ne l’auras peut-être pas ta place sur le podium. A force de mettre la poussière sous le tapis. Cela fait 10 qu’à Lyon, on répond que « nous on a le stade à 400 ME ». Donc, tout est génial à Lyon… Contrairement à la façade mise en avant par le club et Aulas, il y a parmi les supporters une frange de plus en plus nombreuse qui s’exprime beaucoup moins sur les réseaux sociaux qu’Aulas. Et cette frange là en a de plus en plus marre que le club fonctionne de cette façon. Petit à petit, ils vont commencer à s’exprimer, et tu verras que cette fameuse grande unité n’est pas aussi forte qu’on veut bien le penser, elle ne regroupera absolument pas tous les supporters », a assuré Daniel Riolo, pas convaincu par les récents propos de Jean-Michel Aulas, qui, malgré les résultats et la manière qui ne sont pas toujours au rendez-vous, félicitait l’ensemble des fans de l’OL pour leur soutien indéfectible au club quand les choses allaient moins bien.

Share