OL : Plus d’efficacité et moins de blessés, les requêtes de Genesio

OL : Plus d’efficacité et moins de blessés, les requêtes de Genesio

Photo Icon Sport

Sur le plan comptable, cette simple première défaite de la saison en Ligue des champions met directement l’Olympique Lyonnais dans le dur dans cette poule.

Il faut dire que le Dinamo Zagreb semble loin du niveau des trois autres équipes, et que les confrontations directes valent donc de l’or. Pour l’OL, cela signifie qu’il faudra une performance de premier ordre face à la Juventus, au moins dans l’un des deux matchs, et presque obligatoirement s’imposer contre Séville au retour. Des données assimilées par Bruno Genesio.

« Il y a de grandes chances que ça se joue lors du dernier match chez nous contre Séville, et la différence de buts peut être importante. On a laissé filer au moins un point dans la course à la deuxième place, mais on a montré qu'on avait rivalisé. On va récupérer des joueurs et d'ici là, on aura toutes nos armes », a prévenu l’entraineur lyonnais, persuadé que les absences, et notamment celle d’Alexandre Lacazette ont pesé. Notamment dans l’efficacité offensive.

« On a toujours un peu les mêmes impressions sur les matches à l'extérieur. On a signé une première période accomplie avec des occasions d'ouvrir le score mais on n'a pas réussi à le faire. En seconde période, on a trop subi et on encaisse un but sur un de leurs temps forts. On ne gère pas bien les temps forts et les temps faibles, c'est très frustrant. Les deux équipes ont fait beaucoup d'efforts et la dernière demi-heure, tout le monde était fatigué physiquement. Par ailleurs, on a beaucoup de blessés donc certains joueurs enchaînent les matches tous les trois jours. Mais on a bien fini parce qu'on a eu une occasion de revenir au score en fin de match », a souligné un Bruno Genesio qui sait, que comme cela arrive encore trop souvent aux équipes françaises en Coupe d’Europe, une bonne performance était possible, mais elle n’a pas eu lieu.

 

Share