OL : Pierre Ménès se lâche sur Lyon-Monaco

OL : Pierre Ménès se lâche sur Lyon-Monaco

Photo Icon Sport

L'Olympique Lyonnais n'a pas fait dans la dentelle samedi soir contre Monaco, l'OL s'assurant de son ticket pour la Ligue des champions en balayant la formation de Jardim. Pour Pierre Ménès, il est de tout de même préférable que le football lyonnais soit récompensé, le consultant de Canal+ n'ayant jamais masqué son peu d'entrain devant le style monégasque. Et dans ce triomphe de l'OL, Pierre Ménès a tenu à souligner les performances d'Alexandre Lacazette et de Mapou Yanga-Mbiwa.

« De finale, il n’y a pas eu. Parce que les Lyonnais ont plié le match en marquant deux fois dans les dix premières minutes, la stupidité de Lacina Traoré, expulsé pour deux semelles consécutives, achevant définitivement les Azuréens. Il y avait déjà 4-1 à la mi-temps et il y existait un tel décalage d’envie, de qualité de jeu et d’organisation entre les deux équipes que le score a pris au final des proportions invraisemblables. Il y a deux symboles lyonnais dans ce match : Lacazette d’abord, auteur d’un début de saison difficile injustement - je l’avais dit à l’époque - attribué à son nouveau contrat alors que sa blessure au dos était une explication beaucoup plus pertinente. Il a eu du mal pendant quelques mois mais, à l’image de l’équipe depuis que Genesio a remplacé Fournier, on a retrouvé le grand Alex en deuxième partie de saison. Avec 14 buts sur ses 14 derniers matchs, soit un total de 21 unités après les 27 de la saison dernière, il a confirmé son excellente saison passée. Est-ce que cela suffira à faire changer d’avis un Didier Deschamps pas forcément fan ? Il faudra attendre jeudi prochain pour le savoir. L’autre symbole, c’est Yanga Mbiwa. Lui aussi à la rue en début de saison et critiqué à juste titre pour ses prestations très médiocres, il a remonté la pente et retrouvé son niveau. Et s’en est trouvé récompensé samedi soir avec un improbable doublé. Aujourd’hui, Lyon est en LdC et très franchement, quand on aime le foot, on ne peut que préférer le jeu de l’OL à celui de l’ASM », a écrit, sur son blog, Pierre Ménès au moment d’analyser ce choc de Ligue 1.

Share